Le « Château »

« Château Beauprez », « Château Lallart », « Château des Papillons Blancs », « Château de l’IMPRO »… toutes ces appelations se rapportent au même édifice, celui se touvant au 152 rue Pasteur à Wahagnies qui est actuellement la propriété de l’association Udapeï du Nord – « Les Papillons Blancs ».

Le Château Beauprez

M. Beauprez fera ériger le château durant les années 20 grâce aux dommages de guerre touchés pour la destruction de sa tuilerie (voir notre article Les Tuileries à Wahagnies). Son beau-père et associé M.Norguet fit bâtir la villa connue sous le nom de chalet (dans la rue Anatole France, en face de la pharmacie) pour remplacer sa veille maison incendiée.

châlet wahagnies norguet
Le Châlet de Mr Norguet, ici avec son clocheton

La tuilerie de M. Beauprez sera en grande partie détruite par un incendie en 1928. Ne parvenant pas à s’en remettre, la tuilerie fermera en 1935 et provoquera la ruine des Beauprez. Le Château, son parc et un groupe de deux maisons seront mis en vente par suite de saisie immobilière.

Le Grand Echo du Nord – 17 février 1935
Le Grand Echo du Nord – 08 Juin 1935

Le Château sera ensuite achété par Mr Lallart dans lequel il demeura quelques années.

Le château fut mis en vente et resta inoccupé de 1947 à 1966. Durant cette période il sera un terrain de jeux pour les jeunes du village qui s’aventureront à l’intérieur à leurs risques et périls, le bâtiment étant très dégradé. De l’urbex avant l’heure.

Opération Dynamo

Durant la seconde guerre mondiale, il sera occupé par les troupes Françaises puis Anglaise du Général Gort, Commandant en chef du Corps Expéditionnaire Britannique, en mai 1940. Le 10 mai il y transféra son QG, c’est de là que le 19 mai Lord Gort téléphone au War Office à Londres et expose les trois possibilités qui s’offrent aux troupes anglaises : une contre-attaque, un repli vers la Somme et une retraite vers les ports du Pas-de-Calais permettant l’évacuation des forces. Winston Churchill envoi son chef d’Etat Major, le Général Ironside rencontrer Lord Got à Wahagnies pour évaluer les différentes possibilités, la décision est prise le 26 mai. Lord Got quitte Wahagnies, l’Opération Dynamo est lancée (27 mai – 4 juin).

Le Château sera ensuite occupé par les troupes Allemandes pendant l’Occupation.

Nous vous invitons à consulter le livre de Gérard Hugot Mai 1940, Wahagnies et Attiches au rendez-vous de l’histoire édité par le CCAS de Wahagnies en 1999 (ISBN 2-9514757-0-5), disponible à la médiathéque Saint Exupéry de Wahagnies. Dans son ouvrage, Gérard Hugot originaire de Wahagnies évoque la Drôle de Guerre et la Campagne de 1940 au Pays de Pévèle et plus particulièrement dans son village natal où s’est inscrit une page d’Histoire.

La Voix du Nord – 24 Septembre 1999
La Voix du Nord – 22 Avril 2000
La Voix du Nord – 1er Juin 2000

En ce lieu
le 1st Buckinghamshire Battalion
établit ses quartiers durant la Drôle de Guerre

Lord Gort
Commandant en Chef
du Corps Expéditionnaire Britannique,
transféra son QG le 10 mai 1940

L’éventualité du rembarquement de Dunkerque
l’Opération Dynamo
a été évoquée pour la première fois,
le 19 mai 1940

Cette stéle a été inaugurée le 28 mai 2000
pour le 60ème anniversaire des combats de mai 1940
par Pascal DUJARDIN, Maire de Wahagnies
en présence des représentants du
BUCKS BATTALIONS OLD COMRADES ASSOCIATION

La Voix du Nord – 02 Juin 2016

Vous pouvez retrouver dans le fil du temps de nombreux articles de presse relatifs à la visite des Old Comrades ainsi qu’une lettre d’un soldat britannique basé à Wahagnies.

Les Papillons Blancs – IMPRO

Après la guerre, le château et son parc immense furent loués à une colonie de vacances polonaise.

Le château ne permettait pas d’abriter des logements, malgré la crise du logement qui sévissait, à cause de la disposition des pièces, beaucoup trop vastes et très hautes.

Il fût également évoqué le rachat du Château par la Municipalité afin d’y établir la Mairie du village en remplaçement de la Mairie détruite en 1972 qui ne répondait plus aux besoins de la population Wahagnisienne en pleine croissance. Son parc aurait pour sa part accueilli la salle des sports. Rappelons qu’à l’époque, le stade de foot Léo Lagrange se trouvait dans la partie gauche du parc actuel.

En 1966, il fut racheté par l’association « Les Papillons Blancs », qui l’ont entièrement aménagé, ajouté une aile neuve et qui l’occupent actuellement. Dans le parc sera construit des logements, des ateliers et des espaces sportifs.

Le Château et son parc lors de son aménagement par les Papillons Blancs
Le Château dans les années 80.

Pour en savoir plus sur l’association Udapeï « Les Papillons Blancs », c’est ici. Vous pourrez consulter le projet d’établissement afin de mieux le connaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.